C18f7cd89518203d0a63fd3ff3bb6e7ba3e1d98b
5a06e5f55be841b8577b9befd5ba8807db80d432
A01f0520af447b9485f21c05b8306e85b5d447ab
7a88bca562ae993842f6dd61418d9343a858fde7
E2ac88397a7f2b7d31fc5e2d825f691b7728486e
1c36270985b2f4e942bae1d2451558fb6a253103
76dacc0202d18f0de3a120440b1b7110cc13c3f6
C29a776b619fc91350f3d8b529578915fb44c2a7
862f4edea2146e6e57052f09fa8ee38a43b2c017
93d8f0f534d9942f77c79a15caab0d0c9ee8f724
Fermer
cinéma

Belle

8f00daf64e430de7d6f6581d41ead4d81be00e0a
Suzu, adolescente timide et un peu renfermée depuis la mort de sa mère devient, par le biais de l'application U (« you ), Belle, une jeune femme dont la voix fascine des millions d'internautes depuis qu'elle a osé se mettre à chanter, ce qu'elle n'ose faire dans le monde réel. L'arrivée de la Bête, personnage dont l'avatar monstrueux sème le trouble dans le monde de U bouleverse Belle, surtout quand il devient pourchassé par tous. Commence pour Suzu une quête intense entre monde virtuel et vie réelle pour découvrir l'être derrière la mystérieuse créature.

Héritier d'un cinéma d'animation exigeant, Mamoru Hosoda continue (après Summer Wars, Les enfants loups, ou Le garçon et la bête entre autres), d'explorer un cinéma profond et subtil tout autant que divertissant. S'il combine les savoir-faire traditionnel et numérique dans un film à la réalisation et aux images époustouflantes, c'est avant tout au service d'une réflexion profonde sur l'adolescence et ses enjeux (l'acceptation par le groupe, le regard des autres, la différence) autant que sur l'impact des réseaux sociaux (montrés aussi comme des facteurs de solidarité). En s'emparant du conte classique, il en tisse une version moderne balayant une multitude de sujets sans en survoler aucun. La narration, aussi soignée que la réalisation, combine avec maestria l'évocation de sujets essentiels, un réel sens du divertissement et une touchante humanité. Au-dela des prouesses, Belle brille aussi par l'optimisme et la générosité qu'il promeut avec pertinence et courage, tout en défendant un regard aussi touchant que pertinent sur un âge parfois ingrat. Très loin des productions d'animation mièvres venues d'outre-Atlantique, le cinéaste signe un grand film pétri d'autant d'intelligence que d'une humilité sensible et qui choisit sans cesse de s'adresser avec confiance et profondeur à ses spectateurs. Louable et rare.

Publié le 27/12/2021 Auteur : Guillaume B.

Sortie le 29 décembre

Entre adaptation d'un conte, regard contemporain aiguisé sur les réseaux sociaux, les modes virtuels et la jeunesse, le film de Mamoru Hosoda ne choisit pas, proposant un voyage ambitieux, pertinent et touchant et qui parle avec force à son public. Un chef d'oeuvre.

 

Film d'animation japonais de Mamoru Hosoda. Avec les voix de Kaho Nakamura, Koji Yakusho, Lila Ikuta, Kenjiro Tsuda. Durée : 2h02