C18f7cd89518203d0a63fd3ff3bb6e7ba3e1d98b
5a06e5f55be841b8577b9befd5ba8807db80d432
E2ac88397a7f2b7d31fc5e2d825f691b7728486e
1c36270985b2f4e942bae1d2451558fb6a253103
76dacc0202d18f0de3a120440b1b7110cc13c3f6
C29a776b619fc91350f3d8b529578915fb44c2a7
862f4edea2146e6e57052f09fa8ee38a43b2c017
93d8f0f534d9942f77c79a15caab0d0c9ee8f724
Fermer
expos

Arpenter Arras autrement

1aded8f4e231c9b1c858552517dbe2d43bac5f7e
D'Arras, tout le monde connaît les places. Et les souterrains. Collaboration de Colères du Présent et de l'agence photographique Light Motiv, la proposition imaginé autour du Tendre espace de l'artiste Frédérique Dimarco invite à en parcourir rues et passages autrement, en lien avec la thématique « mondes sauvages » de l'édition 2021 du Salon du Livre d'expression populaire.

Imaginant un procédé de tirage photographique monochrome sur dalles de céramique, les équipes de Light Motiv donnent naissance à un média original, loin des grandes reproductions qui accompagnent généralement la rencontre entre la photographie et les villes. Ici, il faut chercher, parfois fouiller pour dénicher les petits formats posés dans un creux de la chaussée, entre deux bâtiments, dans un mur usé par le passage du temps. Si la reproduction n'est pas trop abîmée s'y dessine parfois une image identifiable, d'autres fois une invitation à la rêverie au fil d'un périple qui invite aussi à la découverte de la ville (et du quartier Saint-Michel tout proche du centre mais souvent ignoré). Une invitation originale et poétique, à découvrir une ville et des œuvres autrement. Rien n'empêche ensuite de prolonger le voyage dans un musée local ou de déjeuner au cœur des célèbres places.

Publié le 09/08/2021 Auteur : G. B.

 

Arras, le tendre espace

lightmotiv.com

coleresdupresent.com