4f00aa1fd3c9b7a2f2eafb85dbe08d5925f7dffd
2393f2b91914737bbe058b8b12a7ac8365c06dc2
Fermer
théâtre

A Vieux-Condé, l'automne sera turbulent

40b2a3720b3849bd2625273ec74a4146909f88fd
Nouvel horizon pour le rendez-vous des Turbulentes : la situation sanitaire ne permettant pas, malgré les aménagements envisagés par l'équipe, la tenue de l'édition 2021 du festival, un nouveau temps fort aura lieu cet automne à l'occasion de l'anniversaire du Boulon.

Ni résignée, ni exagérément optimiste,Virginie Foucault, directrice du lieu reste motivée. Si l'annulation du festival 2020 a été un vrai coup dur, le report de l'édition du printemps 2021 reste plus prévisible. « Malgré quelques moments un peu désabusés parce que faire, défaire, refaire, s'avère parfois nerveusement épuisant. L'envie de partager des rêves de retrouvailles et de trouver des ressources reste intacte » résume l'énergique programmatrice. En dépit de sa fermeture, le Boulon n'est, en effet, pas resté inactif, résidences et projets d'action culturelle se sont maintenus bon gré mal gré, tout comme quelques diffusions en milieu scolaire, « et dans tous les interstices qu'ils nous restent dans la situation actuelle ».

 

Ce nouvel épisode d'annulation n'entame toutefois pas le moral de l'équipe résolue à proposer sur le territoire un rendez-vous explorant de nouvelles démarches : celles d'un « festival étalé dans le temps pour que la notion espace public devienne une forme d'alternative transitoire permettant de retisser les liens, avec des formats de propositions adaptés ». Le printemps ne verra donc pas les rues de Vieux-Condé s'animer au rythme des spectacles. « On perçoit aussi une grande lassitude chez les artistes qui brûlent d'envie de jouer. La longueur de cette crise devient inquiétante pour certaines équipes et engendre des questions sur les répercussions quant à la diffusion de ces spectacles au cours des prochains mois » rajoute Virginie Foucault.

 

Plutôt qu'une annulation sèche, l'équipe oeuvre donc à la préparation d'un grand week-end festif à l'occasion des 10 ans de la réhabilitation du Boulon. Et la directrice de résumer : « Nous avons souhaité recomposer cette fête d'anniversaire du Boulon pour en faire un anniversaire Turbulentes. Deux projets le traversent, tous deux pensés par rapport au contexte : un périple-déambulation dans le quotidien et dans l'intime, et un travail autour du réveil des imaginaires des habitants ». Rendez-vous les 1er, 2 et 3 octobre pour en découvrir les propositions.

 

La période reste néanmoins propice à une forme de remise en cause et de réflexion : « A l'heure où les salles sont devenues inaccessibles, la création en espace public peut constituer une alternative aux propositions autour de l'art et de la culture, investir une programmation en espace public permet aussi de réinterroger nos pratiques ». Avec les autres Centres Nationaux des Arts de la Rue et de l'Espace Public (CNAREP), le Boulon participe ainsi à la mise en place d'un fonds mutualisé d'aide, (baptisé Hors Cadre) pour susciter la création de propositions innovantes et audacieuses. « Les artistes déposent des projets fous, jamais faits, inédits, exceptionnels par leur format, leur durée, leur récurrence ou leur nature. 3 à 5 d'entre eux seront sélectionnés pour être accompagnés. C'est une manière d'apporter de l'oxygène à la création, autour d'une invitation à faire émerger des formats inédits et des écritures originales ». Plus que jamais l'avenir s'annonce turbulent.

Publié le 15/04/2021 Auteur : Guillaume B.

 

L'automne turbulent

Les 1er, 2 et 3 octobre à Vieux-Condé

www.leboulon.fr


Mots clés : Les Turbulentes