A04bd3023483198a066d1942b62f93f3d9fb5931
7e791124613035ee55b5ebeb49a9bc109b671e2e
Fermer
lire

500 ans et pas une ride !

72927a7789c9f5c0d12f90ad4ec147514c21fb18
Dominique Tourte est un éditeur inventif. Découvrant lors d’une exposition la déclaration de Nutopia de John Lennon et Yoko Ono, l’idée lui vint de commémorer les 500 ans de la parution d’Utopia en 1516 - dont un exemplaire est conservé à la bibliothèque de Valenciennes - par l’édition d’un ouvrage qui montrerait comment, du XVIe au XXe siècle, fut pensé la notion d’utopie et par là même d’identité européenne.

C’est donc à Alberto Manguel qu’il demanda de commenter vingt grands textes de ce voyage aussi bien visuel que littéraire puisque  «(…) c’est par l’imagination que nous faisons l’expérience du monde. » Nos eldorados signés More, Rabelais, Campanella, Bacon, Cyrano de Bergerac, Swift, Fourier, Owen, Godin et bien d’autres qui ont rêvés à un monde meilleur ou tout simplement différent, forment une ligne de vie humaniste toute à fait réjouissante en ces temps troublés, et gardons à l’esprit cette citation de Jonathan Swift, l’auteur des Voyages de Gulliver : « L’homme est l’animal le plus dangereux qui ne songe qu’à nuire à tous les animaux. »

 

Publié le 16/01/2017 Auteur : Françoise Objois

 Voyage en Utopie, Alberto Manguel

Ed. Invenit