5424201e3bf8b38aa31c27c1aa7ef692fb9ff7f1
4a47181ba8cf3c9aa97fe51567055f947b08f8e1
1a912ad6d5b7f49bdc0af04dbec534a5d47be5ad
C905d36dd213aa5cc80e09e7e2bff5acb3f524a7
2670e45d68bb931f87e71f7fbc9da1ca5f65610d
Afc801a22acec49de611cab83365a9ac09e2e810
Fermer
lire

25ème Printemps des poètes

Db4a42718b239e76cc247eecc57979abfe5afc76
L'édition 2023 du Printemps des Poètes démarre le 11 mars autour du thème des frontières. Petite rencontre avec Mélanie Leblanc, de passage dans la région pour parler de ses deux derniers ouvrages.

Sortir : Comment se noue la relation avec votre maison d'édition ? Est-ce important d'être accompagnée et soutenue par quelqu'un qui connaît votre travail et votre démarche ?

 

Mélanie Leblanc : C'est même hyper précieux. En fait ce n'est pas seulement mon éditrice mais c'est aussi mon alliée et une amie. Un livre existe dans sa matérialité, dans sa forme. En poésie le choix de chaque mot est essentiel, donc le choix de ce qui le véhicule, le type de papier, sa forme,la mise en page, la typographie. En fait, on grandit ensemble avec Elise des Venterniers, c'est pour ça que je parle d'alliée. Mon tout premier livre est sorti chez Cheyne en 2016, mais 15 jours après mon deuxième livre sortait aux Venterniers alors qu'elle était au début de sa maison d'édition et nous avons connu une progression parallèle. On a fait déjà cinq livres ensemble et il y en a d'autres en réserve à venir.

 

Sortir : D'où vient l'envie d'écrire ?

 

Mélanie Leblanc : Pour Le manifeste du Nous, c'est un texte qui a jailli. Pour moi, il y avait une urgence soudaine à l'écrire et le publier. Nous avions un autre livre de prévu et on en a reculé la sortie pour mettre celui-ci à la place. J'ai écrit à l'été 2021, au moment de la crise sanitaire et de la crise politique avec la montée du RN et de Zemmour, je ne supportais pas les divisions qui se manifestaient. C'était important pour moi d'insister sur le nous et c'est sorti en mars 2022. C'est aussi pour ça qu'une relation privilégiée avec une éditrice capable de bousculer son calendrier est précieux.

 

Sortir : Début mars, vous sortez également un nouveau recueil au Castor Astral. Comment s'articule la répartition des textes avec les éditeurs ?

 

M. Leblanc : Avec Elise et les Venterniers, ce sont tous les projets dans lesquels j'expérimente et que je peux aller dans des formats différents. Elle me permet cette souplesse et cette liberté, elle adapte la forme du livre au propos, c'est génial pour un auteur. Quand un format particulier convient mieux au texte, je sais que c'est avec elle qu'il est juste de le faire. Pour les formats plus longs, je préfère aller avec d'autres. Avec le Castor Astral par exemple, c'est un format poche et je suis ravie d'avoir un livre qui sorte en poche. Pour 9€, il y a énormément de poèmes, des textes que j'écrit depuis quinze ans, il y a un gros contenu et ça va être très diffusé pour un prix très abordable.

Publié le 11/03/2023 Auteur : Guillaume B.

Manifeste du nous. Les Venterniers, 7€

Encrer l'invisible. Le Castor Astral, 9€

De Mélanie Leblanc

 

Printemps des poètes, du 11 au 27 mars 2023 printempsdespoetes.com

18 mars à 15h : rencontre avec Jacques Darras à l'Odyssée à Lomme

19 mars à 15h : randonnée poésie à la Maison de la Poésie à Beuvry

23 mars à 19h : rencontre avec Eva Kavian, EPSM de Saint-Venant

maisondelapoesiehdf.fr