classique

Offenbach - Le Roi Carotte

Réserver
Offenbach - Le Roi Carotte (2017)
Opéra-bouffe féerie en 3 actes (1872) Livret de Victorien Sardou Direction musicale Claude Schnitzler Mise en scène Laurent Pelly Décors Chantal Thomas Lumières Joël Adam Chef de choeur Yves Parmentier Chef de chant Christophe Manien Assistant à la mise en scène Christian Räth

Qu’arriverait-il si un légume accédait aux plus hautes sphères du gouvernement ? Un légume qui serait certes vitaminé, mais aussi brutal, et bête et belliqueux ? Tout ensemble carotte et bâton, le roi imaginé par Offenbach et Victorien Sardou d’après un conte d’Hoffman est autant une fantaisie délirante qu’un pied de nez à tous les potentats.

On n’avait pas vu Laurent Pelly à Lille depuis sa flamboyante Cendrillon de Massenet en 2012. Lié à Offenbach par une inoubliable Grande-Duchesse de Gérolstein, il rêvait depuis longtemps de mettre en scène cette “féérie potagère” – qui fut aussi “un blockbuster commercial et déjanté de l’ancien temps” : une débauche de costumes et de décors pour 195 représentations triomphales à la création, pas moins.

Une oeuvre monstre, méconnue, jamais enregistrée… et d’autant plus désirable. Pour donner des couleurs contemporaines à cette dinguerie botanique, la dramaturge Agathe Mélinand est allée chercher “du côté de Mel Brooks, Harry Potter ou David Cronenberg”, et signe une adaptation fidèle au caractère loufoque du livret, à la fois intrigue politique, suspens et conte de fées.

On y admirera au passage un ballet d’insectes, les ruines de Pompéi (façon 1870), une armée de navets, betteraves et radis roses, une princesse intrépide, une sorcière susceptible… Et plus encore, nous avertit Laurent Pelly : “À partir du moment où une carotte sort de terre pour prendre le pouvoir, tout devient vraiment possible”.

Publié le 08/12/2017