conférence

Les Rencontres archéologiques d'HALMA : Apprivoiser les roches en archéologie

Conférence organisée par le laboratoire HALMA (Histoire, archéologie, et littérature des Mondes anciens), Université de Lille. La pétrographie appliquée à l'archéologie, par Gilles Fronteau, Maître de conférence, géologue, et Les meules à grain, témoins de l'économie antique par Paul Picavet, doctorant en archéologie.

Caractérisées par une nature chimique stable, les roches sont présentes sur l'ensemble des sites archéologiques. Elles entrent dans la composition de nombreux vestiges, des matériaux de construction (pierre à bâtir, mortier, tuiles), jusqu’à l’outillage (meules à grain, pierres à aiguiser, outils en silex), en passant par la céramique (argile). Approfondir leur connaissance est indispensable pour l’archéologue qui ouvre alors une large fenêtre sur l’économie ancienne. 

"La pétrographie appliquée à l'archéologie", présentée par Gilles Fronteau, Maitre de conférences en Géologie à l'université de Reims (Laboratoire Gegenaa EA 3795), permet notamment de préciser l’origine des géo-matériaux utilisés par l'homme et de retracer leur parcours depuis leur gisement naturel jusqu’au site de consommation. Remonter aux sites d'extraction et de fabrication permet de comprendre le rapport de l’homme à son environnement, sa recherche de matières premières adaptées à ses besoins et à ses moyens techniques.

 

"Les meules à grain, témoins de l'économie antique" abordées par Paul Picavet, Doctorant en archéologie de l'université de Lille (HALMA - UMR 8164), constituent un exemple intéressant de l'emploi de la pierre par l'homme. Leur étude géo-archéologique révèle un pan complet d'une économie restée silencieuse dans les sources littéraires. Cette chaîne économique complexe a pourtant nourri les populations pendant des millénaires et marqué les paysages par l'extraction meulière.

Publié le 12/01/2018


Mots clés :