danse

Vivat la danse !? entend des voix

9ff22dd499e9d20bc21c4556b2612c06ad591862
Pour sa 21ème édition, Vivat la danse !? interroge le mystère, l'impalpable ou l'insaisissable en tentant de le rendre perceptible par les corps. Un exercice toujours construit comme un panorama de la danse contemporaine et de ses acteurs.

Acteur historique de la danse dans la région, le Vivat et sa directrice Eliane Dheygere font, cette année encore, une belle place au mouvement. Loin de s'enfermer dans une tour d'ivoire, le festival défend édition après édition une danse ouverte en créant de nombreuses passerelles entre les spectacles programmés et les spectateurs. La danse n'y est pas lointaine et absconse mais proche et très incarnée. Ondine Cloez, Diederik Peeters, Olga de Soto, Daniel Larrieux, Mylène Benoit, Paula Pi, Johann Le Guillerm ou Lucien Fradin, compagnons fidèles ou jeunes pousses, y donnent à voir d'enthousiasmantes propositions modernes, inventives et plus transversales que jamais.

 

Des créations d'Ondine Cloez, Alice Lescane et Sonia Derzypolski à la dernière proposition de Jean Le Peltier (Les loups) en passant par les sorties de résidences ou la singulière conférence de la 2b company, le festival reste aussi une foisonnante pépinière et une belle preuve que le Vivat sait faire de la place aux jeunes artistes en recherche ou en création (via le GANG – Groupe d'Artistes Novateurs Gentils en Germination, Généreux et Gais – abrité par la maison armentiéroise). De joyeux contrebandiers de l'art d'aujourd'hui auquel Vivat la danse !? moins monolithique que jamais fait toujours une très belle place. La preuve qu'on peut être un festival qui dure sans s'encroûter ou s'endormir.

 

Publié le 22/01/2018 Auteur : Guillaume B.

Vivat la danse !? 21ème édition

 

Du 25 janvier au 3 février à Armentières

 

Tél.03.20.77.18.77

 

levivat.net

 

 

 

Comme toujours au Vivat, de nombreux espaces de rencontres et d'échanges sont proposés tout au long du festival.

 


Mots clés : Vivat la danse festival