théâtre

Turbulentes, 20ème

0f98c4c36159179ee25598414481314b29a6e037
Si la région a su, le temps aidant, se construire une autre image à l'ombre des terrils et des cheminées des filatures de jadis, c'est largement grâce à la culture. Fer de lance d'une transformation de fond autant que représentatives d'un engagement sans réserve, l'aventure du Boulon et des Turbulentes en constitue un très bel exemple. Malgré quelques cahots, la 20ème édition de ce magnifique temps fort dédié à la rue se tiendra les 4, 5 et 6 mai prochain.

 

Si, trois jours durant, la ville de Vieux-Condé bouillonne de propositions aussi foisonnantes qu'éclectiques, si la ville sera, pour cet anniversaire, inondée des couleurs de The color of time d'Artonik dimanche 6 mai en début de soirée, ces moments ne constituent que les points d'orgue d'un intense travail de fond, plus souterrain mais permanent et essentiel. Si Le Boulon s'est vu labellisé Centre National des Arts de la Rue, c'est grâce à un travail perpétuel d'accueil et d'accompagnement des artistes de ces disciplines.Un travail qui permet aux artistes de créer dans des conditions confortables leurs propositions pour les rendez-vous des beaux jours... dont les Turbulentes constituent la première étape.

L'édition 2018 continue de mêler les mêmes ingrédients : des espaces urbains revisités, des propositions allant du petit entresort poétique (Les Têtes d'Ampoule ou La Cubipostale) aux spectacles plus amples (Le révélateur) en passant par des regards plus musicaux ou spectaculaires (Les voyages Exp. 1). Le festival continue de multiplier les formes et les approches en cultivant toujours la quête d'une approche différente et originale mais toujours conviviale et accueillante. Il suffit de croiser, partout dans la ville, le bal des spectateurs glissant d'une proposition à l'autre, échangeant des conseils et se retrouvant autour des artistes. Depuis 20 ans, c'est aussi une aventure collective, partagée par et avec les habitants qui sont nombreux à s'investir dans l'organisation du rendez-vous, qui pour décorer la ville, qui pour guider les artistes accueillis. Un très joyeux bouillon de culture.

Publié le 27/04/2018 Auteur : Guillaume B.

 

Les Turbulentes, 20ème édition

Du 4 au 6 mai à Vieux-Condé

www.leboulon.fr