concerts

The Warlocks

32da3e03a228227676edfb4ebde6927f27022866
Les barons perchés du rock psychédélique californien descendent en piqué dans la Cave aux Poètes, histoire d'affiner un répertoire particulièrement chargé en spores toxiques.

Lorsque Bobby Hecksher et ses comparses décident de reprendre le nom du groupe qui précéda l'éclosion de Grateful Dead, on voit clairement le périmètre du projet. Un rock halluciné et érudit, photosynthèse des arcs psychédéliques reliant les exubérances de la côte ouest au radicalisme du Velvet Underground new-yorkais sans oublier la parenthèse kraut allemande. A partir de ces trois pôles, Bobby Hecksher et les multiples mercenaires qui l'ont côtoyé ces dix-neuf dernières années ont bâti une œuvre faite de compressions et de superpositions de drone, feedback, low-tempo et décollages supersonic. Une constance dans l'effort pour un groupe prisonnier volontaire d'un ruban de Möbius hypnotique aux ambitions hallucinogènes. Un registre bien borné et rodé mais où chacun est invité à perdre ses repaires. Dans le genre, The Warlocks excellent au point d'être devenus pour les prétendants une référence sur la carte d'un néo-psychédélisme en perpétuelle mutation. La boucle est bouclée mais accrochez vos ceintures.

 

Publié le 28/06/2017 Auteur : Bertrand Lanciaux

Dimanche 2 juillet, 18h, 8-12€
La Cave aux Poètes
16 rue du Grand Chemin, Roubaix
www.caveauxpoetes.com

 


Mots clés : Psychedelique rock