théâtre

Territoires partagés

1deade7c47fe6e1b38124b0f6d7aa9fa4a719032
Parmi les beaux rêves culturels régionaux, Culture Commune, scène nationale enracinée dans le bassin minier, continue, sous la conduite de Laurent Coutouly, de réinventer saison après saison des moyens de vivre ensemble au travers de la culture. Le programme 17/18 ne fait pas exception à la règle, approfondissant un travail patient en direction du public tout en restant attentif au propos et aux propositions des artistes.

Déployée autour de 3 temps, la saison joue la concentration des dates, des formes et des approches. Du 17 au 24 novembre, Entrez en matière ! mixe les démarches et les expériences scéniques (BB de l'association Tutti invite à une rencontre entre bambins et parents, La passée évoque la différence avec notamment des comédiens de la Cie l'Oiseau-Mouche mais aussi Liebman renégat où Henri parle de son père Marcel et d'engagement ou encore l'envoûtant Tesseract de Nacho Flores et le remuant Gala de Jérôme Bel). De quoi ouvrir la saison et clore l'année 2017 avec variété et pertinence.

 

En janvier (du 12 au 23), le second grand moment tourne autour d'Être humain. We love arabs donne à voir les gestes du chorégraphe israélien Hillel Kogan et de son comparse arabe Adi Boutrous dans un duo dansé critique et engagé. Jann Gallois invoque les ombres de la maladie notamment mentale en deux pièces dansées courtes mais fortes (Compact et Diagnostic F209). All the fun de la Cie Ea Eo convoque la fête et le jeu dans un spectacle entre équilibre et explosion. La création de la cie Sens Ascensionnels, Demandons l'impossible puise dans le roman d'Hervé Hamon une réflexion sur une famille de 1968 et les questions qui la traverse. Autre adaptation, White Dog Dans Un faible degré d'originalité, Antoine Defoort évoque les droits d'auteur et leurs dérives sous la forme d'une conférence à la frontière parfois du stand-up.

 

Mi-mars, c'est un autre rendez-vous, Qu'est-ce qu'on fabriquer en famille ? (du 15 au 21 mars). Entrelacs de propositions entre jeux, spectacles ou ateliers. En famille donc, le parcours invite à découvrir Pull Over par L'embellie musculaire en forme de regard ludique sur un vêtement protéiforme. Allez, Ollie... à l'eau ! donne vie aux mots de Mike Kenny sur la rencontre entre un petit fils récalcitrant et d'une grand-mère ex-championne de natation autour d'un bassin de piscine. Il faut suivre également Mamie rôtie par Yvan Corbineau (nouveau compagnon de route de Culture Commune cette saison), autour du lien grand-mère/petit-fils par le théâtre d'objets et un ton décalé à la fois tendre et parfois cruel. Le bain de Gaëlle Bourges décline aussi une invitation à redécouvrir l'art par la re-création de scènes de tableaux célèbres au fil d'une narration subtile et évocatrice entre danse et objets.

 

Culture Commune, c'est aussi l'accueil de nombreux artistes en résidence au fil de la saison, un compagnonnage poursuivi avec des équipes fidèles et des nouveaux venus (Magali Mougel et Yvan Corbineau cette année). Un travail de terrain qui se poursuit également, notamment au travers d'un dernier temps fort : La constellation imaginaire (du 5 au 17 juin) et ses nombreuses propositions dans tous les terrains possibles de l'espace public. Sans oublier, les rencontres, ateliers et échanges suscités, souhaités et entretenus par le travail de fond de l'équipe. A commencer dès le 4 novembre par l'exploration de la Z.O.B. (zone optimale de bonheur) par le Cie Gravitation, création in-situ à Bruay-la-Buissière entre gros travail de terrain et jusqu'à la répétition d'un son et lumière imaginaire.

 

 

 

Publié le 06/10/2017

 

Culture Commune

 

Base 11/19, rue de Bourgogne à Loos-en-Gohelle

 

www.culturecommune.fr

 

Tél.03.21.14.25.55

 


Mots clés : saison Culture Commune