Loisir

Ludinord : 10 ans de jeux

L'édition 2018 marquera le dixième anniversaire du festival des jeux et de la création. Dix ans de passion continue pour une ouverture toujours plus grande sur les mondes du jeu.

Pétri d'une diversité jamais atteinte le monde du jeu de société est passé du statut de ringard à celui de branché en l'espace d'une quinzaine d'année redonnant peu à peu ses lettres de noblesse aux réunions familiales ou amicales autour d'une grande table partagée. Appuyé sur une démarche collective intelligemment conduite au sein de la Fédéjeux (qui regroupe une belle variété d'associations du territoire), le festival déploie cette année encore une offre variée à même d'attirer les joueurs réguliers comme les curieux, les bambins comme leurs parents, les auteurs de jeux et leurs prototypes comme les éditeurs les plus variés.

Avec le Fort de Mons comme base arrière, la festival continue d'essaimer dans toute la ville de Mons-en-Baroeul pour répartir les joueurs entre différents lieux et différents univers. Après la salle Montaigne qui accueille le festival depuis deux ans, le jeu de rôle prendra ses quartiers dans la Maison des associations toute proche. Pour compléter le très large panel de propositions ludiques, deux escape rooms aux ambiances différentes seront présentes sur Ludinord cette année, une murder party sera également proposée ainsi qu'une belle sélection de jeux d'extérieur. Avec près de 10000 visiteurs l'an dernier, le festival se pose comme un grand rendez-vous ludique... à savourer à tout âge.

Publié le 23/03/2018 Auteur : Guillaume B.

 

Ludinord 10ème édition

Les 24 et 25 mars

Vendredi : soirée d’inauguration

Samedi : 10h à 21h

Nocturne : 21h à 8h

Dimanche : 10h à 19h

www.ludinord.fr

Tarif : 3€ par jour / 5€ le week-end / 10€ pour le vendredi + weekend / gratuit pour les enfants de moins de 10 ans accompagnés

Restauration possible

Fort de Mons, 4 Rue de Normandie

Salle Montaigne, 397 Avenue du Général de Gaulle

Maison des Associations, 8ter Rue d’Alsace

Mons-en-Barœul

 


Mots clés :