concerts

Lomboy

F7f4075ecadf4bc4bb3b3229298ec1ace6df512e
Doucereuse sans être sirupeuse, la pop de Lomboy convoque un nouvel exotisme planétaire tout en s’alimentant chez les sixties mythifiées. Entre jet set et jet lag.

Sous ses abords superficiels, Lomboy se révèle être bien plus consistant qu’il n’y paraît. Issu de la ville monde Bruxelles, Lomboy fédère une chanteuse autrichienne et des musiciens de Belgique, du Japon, de France. Musicalement, c’est un exotica sous influences nippones qui domine, combinant nostalgie et modernité chic, tradition et innovation et pas mal de clichés détournés. On songe également à de la surf music californienne dérivant dans le Pacifique. Dans cet easy-listening à danser ou à traînasser, on plane au-dessus de nuages de références, dans le luxe des compagnies aériennes d’avant le low cost. On y projette le montage inédit d’une époque fantasmée qui prend soin d’éviter la vulgate revival par son rapport ludique au décalage horaire.

Publié le 12/01/2018

Mercredi 17 janvier, 20h30, 6-8€
La Cave aux Poètes
16 rue du Grand Chemin, Roubaix
www.caveauxpoetes.com

 


Mots clés : pop