expos

Hara Kiri : Michel Lepinay

6b5b6378df936d8f0185b7412d8403489f8bfa69
Hara Kiri, toute une époque. Et au travers cette épopée mouvementée, plusieurs séquences. Avec cette exposition consacrée au premier photographe du journal satirique, l‘Aéronef nous invite à revoir rien moins que l’acte de naissance d’un certain humour.

1961-1966, pour les distraits de Gaulle est au pouvoir avec une certaine idée de la France et de la liberté d’expression. Dans ces années pré-68, François Cavanna et Georges « Professeur Choron » Bernier décident de se fendre la poire façon hara-kiri. Héritier d’une tradition gauloise autant que des détournements du Mad américain, Hara Kiri va croquer son époque, traquant la bêtise qu’elle se situe du côté des puissants ou d’un hypothétique bon peuple. Michel Lepinay fut l’un des premiers compagnons de route du journal pour des unes fameuses, des romans-photos furieux et des détournements de pubs fielleux. Ne respectant rien ni personne, paillard, braillard mais poétique, le Hara Kiri des 60’s est un OVNI pop qui a toute sa place sur les murs de l’Aéronef.

Publié le 02/02/2018 Auteur : Bertrand Lanciaux

Jusqu’ au 15 mars
Aéronef
168 avenue Willy Brandt, Euralille
www.aeronef.fr

 


Mots clés : concerts exposition