concerts

Grand Mix et gros matériaux

B25a4e34544eae8afd9179457e8ef2291e9e3e6f
A l'occasion du vingtième anniversaire du Grand Mix et avant le premier coup de burin qui entamera le grand chantier de rénovation de la salle tourquennoise de musiques actuelles, nous avons rencontré l'équipe de direction de cette structure. Non pas pour refaire le match mais pour savoir pourquoi ils avaient troqué leurs casques audio pour des casques de chantier.

Le Grand Mix a vingt ans. Déjà. Tout à notre plaisir, nous n'avons pas vu le temps passer au sein de cette salle devenue évidente dans le paysage musical régional. Pourtant lorsqu'on rencontre les têtes et les chevilles ouvrières du Grand Mix, dans leurs bureaux logés dans une maison à proximité de la salle, on se rend compte qu’égoïstement on n'avait jamais trop prêté attention au back office faisant tourner ce lieu emblématique.
Pas vraiment un reboot, mais une mise à niveau. Car si la partie de la salle vouée à la diffusion porte allégrement ses vingts ans avec une acoustique et une convivialité appréciées de beaucoup, pour le reste c'est plus que vieillot. L'ancien peut avoir son charme, mais qui regrettera les attroupements sur un bout de trottoir, la rusticité des sanitaires, les courants d'air, le manque d'espace pour échanger tranquillement avant, pendant et après les concerts... Dans ce projet de rénovation, le staff ne pense pas qu'à lui. Le spectateur reste central, l'accueil des artistes également.
Ce n'est donc pas un lifting mais bien une mise au standard pour mieux cultiver sa singularité. Concrètement, le Grand Mix va annexer et réaménager les 1400 mètres carrés du bâtiment Herrebeaux qui jusqu'ici faisait office de façade fantôme à la salle. L'ouverture sur la ville est sur toutes les lèvres de l'équipe. Un Grand Mix ouvert également jour et nuit. Pour ce faire, un Petit Mix va éclore. D'une jauge maximale d'environ 300 places, environ la moitié de son grand frère, il autorisera une plus grande prise de risque artistique couplée à une meilleure maîtrise des coûts d'exploitation. Un bar et un snack sont également prévus. Boosté par le succès de ses Afterworks, Le Grand Mix est convaincu qu'il existe à Tourcoing une envie de convivialité en journée et début de soirée. Sans concurrencer le bistrot ou le restau du coin, le Grand Mix compte marquer sa différence tout en conservant son cœur de métier qui lui vaut la labellisation Scène de Musiques Actuelles. Une ouverture qui passe également par le travail de fond en direction de la création via la construction d'un studio de répétition.
Des grandes manœuvres à plus de trois millions d'euros rendues possibles par le maintien de la confiance de la nouvelle municipalité, propriétaire des lieux. Forte de ce soutien, la direction du Grand Mix a mûri son projet pour éviter toute inflation. Ce ne sera pas nécessairement plus de Grand Mix, mais sans doute mieux de Grand Mix. Avec une masse salariale stabilisée, des finances saines et la confiance des partenaires extra-municipaux (Etat, Région, Département, Métropole, Europe, privés...), le Grand Mix ne deviendra pas Le Gros Mix. Pas de paquebot ni d'iceberg en vue. Un parti pris pragmatique, limite faux modeste, avec un Grand Mix qui ne se paie pas de mots et conserve sa ligne artistique « indé ». Un terme bien souvent passe-partout ou abusif, mais qui dans l'histoire du Grand Mix s'incarne dans une programmation bien identifiée.
Du changement mais pas de révolution et un chantier en deux temps. Fermeture de la salle en décembre pour une réouverture publique à l'automne 2018 et livraison de l'ensemble du programme avec les nouveaux espaces en septembre 2019. Jusqu'à la fin de la première phase des travaux, la programmation se fera en pointillé et en itinérance (Théâtre de l'Idéal, l'Hospice d'Havré, Condition Publique).
Avant cette nécessaire mue, le Grand Mix s'offre une fin de saison aux allures de dépendaison de crémaillère, avec notamment trois belles journées pour célébrer les 20 ans. On s'en reparle la semaine prochaine.

 

Publié le 13/09/2017

 

Le Grand Mix
Place Notre Dame, Tourcoing
www.legrandmix.com

 


Mots clés :