concerts

Connaît-on la chanson ?

3eaeb9b707b95ce6071abc02636704180cfba087
La chanson française n’est pas que cette vénérable institution oscillant entre auteurisme et variété. De jeunes musiciens ne se demandent plus s’ils sont pop, rock, electro, rap ou chanson. Mettant la langue dans la prise de l’époque, ils embrassent bien des styles tout en renouvelant le genre.

Julien Perez appartient à cette génération de jeunes trentenaires ayant eu très rapidement accès à un océan de musique. Passionné des scènes indés, à guitares ou digitales, Perez a rapidement développé un petit faible pour les francs-tireurs. Comme Bashung, Christophe ou Daho, le registre de Perez n’a donc rien de souverainiste et se frotte aux meilleures aspérités musicales du moment. Côté textes, les mots font mouche sur les petits cadavres des illusions. Sans lyrisme ou pathos, dans une modernité critique, Perez c’est le ton et le son justes.
On retrouve également du Christophe chez Pépite, essentiellement le versant beau crooner bizarre. Ce duo n’a donc strictement rien à voir avec leur homonyme rappeur lillois. Cette précision faite, le baromètre de Pépite est étalonné via la structure Microqlima : L’impératrice, Isaac Delusion, Fishbach. C’est frais, ça ne prend pas la tête et l’excès assumé de poses lorgne avec humour vers le détournement des codes de la variété pour midinettes. Chic et ludique.
Moins dragueur, Chevalrex n’en chavire pas moins les coeurs. Des arrangements haut de gamme et des textes sans compromis placent Chevalrex comme un grand auteur-compositeur-interprète de son temps. Comme un lointain écho du Dalcan Danseur de Java, Chevalrex rejette l’oreillette pour mieux humer un parfum musical étrangement charpenté. Il y a de la folie 60’s dans la chose, rebootée aux moyens actuels de création. Seul maître à bord de son studio-intime, Chevalrex déploie une œuvre qui ne fuit pas ses contemporains. Après Catapulte, Futurisme, Anti-Slogan le nouvel album de Chevalrex (chez les So hype Vietnam Records) s’ouvre encore davantage aux grands espaces et perspectives.

Publié le 14/02/2018 Auteur : Bertrand Lanciaux

Perez + SaSo
Vendredi 16 février, 19h, 8-14€
La Cave aux Poètes
16 rue du Grand Chemin, Roubaix
www.caveauxpoetes.com

 

Pépite + Chevalrex
Jeudi 22 février, 20h, 10-14€
Hospice d’Havré
100 rue de Tournai, Tourcoing
www.legrandmix.com

 


Mots clés : electro pop chanson