classique

Atelier Lyrique de Tourcoing, saison 36

6c802aff887285e1c557fe5b233b7a4a8e76bfbf
Géopolitique musicale et éclectisme.

Jean-Claude Malgoire l’a rêvé, et il l’a fait ! Car l'Atelier lyrique, maison d’opéra pas comme les autres, où tout est possible puisqu’elle est pensée comme un laboratoire, constitue une belle réussite. En 17/18, Jean-Claude Malgoire, son fondateur, et l’équipe de l’Atelier Lyrique ont choisi d’articuler la saison autour d’un axe France/Allemagne avec une petite touche espagnole pour le concert d’ouverture. Côté français, nous aurons la chance de découvrir une partition inconnue de Campra Le Destin du Nouveau Siècle (1700) que Patrick Bismuth a retrouvée à la Médiathèque de Saint-Denis mais aussi une création mondiale, Le Paradis Perdu (1878) d’après Milton par Théodore Dubois, un compositeur que Jean-Claude Malgoire s’est attaché depuis quelques années à sortir de l’oubli. Sans oublier quelques piliers de la musique française comme Poulenc - La Voix Humaine avec Véronique Gens - ou Debussy - Pelléas et Mélisande avec Sabine Devieilhe, mis en scène par Christian Schiaretti, le grand complice de Jean-Claude Malgoire. Côté allemand, Bach, bien sûr (Le Magnificat), Haydn, La Création et Beethoven, avec Egmont sur un texte de Goethe (1810) ainsi que la Symphonie n° 6 « Pastorale » avec La Grande Écurie et la Chambre du Roy. Pour terminer cette saison qui allie avec bonheur un solide répertoire et des partitions rares ou inédites, le célébrissime Requiem de Mozart au Complexe Léo Lagrange de Tourcoing (10 juin 2018, gratuit), mais nous aurons l’occasion d’en reparler…

 

Publié le 27/06/2017

Saison 2017/2018

Atelier lyrique de Tourcoing, Tél.03.20.70.66.66